Le plus vieux vin du monde : Une dégustation par procuration ça vous dit ?

Quel âge a le vin le plus vieux du monde ? De quelle nationalité est-il ? Blanc, rouge ? Sa robe, son nez, son goût ? Vinilive vous dit tout. Et à défaut de pouvoir, un jour, y goûter, on vous livre sa fiche technique pour bien comprendre à quoi il ressemble.

Contre toute attente, le vin en tonneau le plus vieux du monde n’est pas un rouge ! Mais un blanc sec… d’Alsace ! Il est conservé dans la cave des Hospices de Strasbourg. Et il date de 1472, soit un âge de 547 ans ! Rien que ça.
Et à défaut de pouvoir le goûter, Vinilive vous propose une dégustation par procuration. Près de son tonneau trône une petite fiche technique pour savoir à quoi il ressemble.

Dégustation par procuration
Ce vin de 9,4° a une robe dite brillante et ambrée.
Son nez puissant et frais est très complexe. On y sent le camphre (arbre de la famille des lauriers) les épices fines, la cire et le miel.
Au goût, on pourrait croire qu’il ait tourné mais d’après les œnologues il n’en est rien. Il aurait un goût de miel, de vanille, de noisette et de liqueur de fruit.

Il existe 300 litres de ce nectar conservé dans un tonneau en forme d’œuf. Chaque année il faut rajouter un peu de vin puisque 2 à 3% s’évapore naturellement. C’est ce qu’on appelle la part des anges. Et là, on se dit qu’on aimerait bien en être un d’ange. C’est peut-être la seule solution pour goûter ce vin blanc. Parce qu’en 5 siècles, il n’a été servi que 3 fois !

Une première fois en 1546 lors de la signature de l’accord d’assistance mutuelle entre Strasbourg et Zurich. Une seconde fois en 1718 pour fêter la pose de la première pierre de l’hôpital civil. Et une dernière fois en 1944, à l’occasion de la libération de Strasbourg lors de la deuxième guerre mondiale, le Général Leclerc fut le dernier, aujourd’hui encore, à en boire.
Une idée de la prochaine occasion en 2222 ?

Laisser un commentaire